Zoom sur les montres chronographes

Les montres chronographes connaissent une renommé unique de par leur aspect élégant. Les montres chronographes offrent plus qu’un look chic et classe. Ces garde-temps possèdent des fonctions utilitaires Pour en jouir, il importe alors de savoir comment ces montres fonctionnent exactement.

Qu’est une montre chronographe ?

Une montre chronographe est une montre dotée d’un chronographe. Littéralement, le terme chronographe signifie « inscrit dans le temps ». D’une manière succincte, le chronographe agit comme un chronomètre. Il permet de mesurer le temps écoulé entre deux faits ou événements. Comme un chronomètre, le chronographe permet de mesurer un temps et de l’arrêter. Et le compteur peut être remis à zéro. Toutefois, il ne faut pas confondre la montre chronographe et la montre chronomètre car cette dernière est dotée de plus de précision.

Comment fonctionne un chronographe ?

La montre chronographe détient un mécanisme complexe. La mesure de cet intervalle de temps se fait indépendamment de l’ensemble du système horloger.

Mais généralement, le chronographe peut indiquer plusieurs éléments dont notamment la fréquence cardiaque par un pulsomètre, la distance par un télémètre ou encore la vitesse par un tachymètre.

Le fonctionnement du chronomètre se base sur deux systèmes différents, dont la roue à colonnes et le système à cames.

Le lancement et l’arrêt du chronographe se font par un seul et même poussoir. La remise à zéro du chronographe se fait à l’aide d’un autre poussoir distinct. Généralement, les montres chronographes disposent de deux poussoirs, le premier pour le lancement et l’arrêt se trouve à 2h et le second à 4h. Toutefois, certains modèles monopoussoirs existent mais sont rares.

Les mesures du chronographe se fait sur trois compteurs, le compteur des secondes, le compteur des minutes et le compteur des heures. Les montres chronographes avec seulement deux compteurs, celui des secondes et des minutes en sont des exceptions. Si les trois compteurs peuvent afficher jusqu’à 12heures d’intervalle, ces derniers ne peuvent enregistrer qu’un court laps de temps de 60 minutes maximum.

L’utilisation des poussoirs nécessite sur certains modèles le retrait de visse. Cela est fréquent chez les nouveaux modèles qui font plus d’efforts pour l’étanchéité et l’anti-poussière.

Les différents types de chronographes

Il existe trois types de chronographe faisant la référence sur le marché.

Le chronographe à foudroyante

Ce type de chronographe est aussi appelé diablotine. Les mesures de ce dernier se font à la milliseconde près. L’aiguille des compteurs de seconde peut alors s’arrêter jusqu’à huit fois afin d’indiquer la bonne fraction de secondes, soit le quarts, le cinquième ou encore un huitième de seconde.

Le chronographe flyback

De son appellation « retour en vol », le chronographe flyback permet la remise à zéro des compteurs et un nouveau lancement instantané grâce à une seule pression. Ce type de chronographe est très apprécié par les pilotes de par leur praticité. En effet, il n’est plus nécessaire de resynchroniser le chronographe.

Le chronographe à rattrapante

Le chronographe à rattrapante est très efficace pour mesurer deux événements en simultané. La montre est alors dotée d’une deuxième aiguille de secondes qui peut s’arrêter indépendamment de la première. La manœuvre est d’autant plus simple. Une première pression arrête l’aiguille et une seconde pour la faire rattraper la seconde. Ce type de chronographe est alors un instrument deux en un qui peut dépanner.

 

Laisser un commentaire