Comment fabriquer un bracelet de montre

Même si le principal rôle de la montre est de donner l’heure, il est aujourd’hui indéniable qu’elle est un accessoire à part entière. Et outre le choix de la forme du cadran, fabriquer un bracelet de montre par ses propres moyens peut donner cette touche qui ira compléter un look tout en faisant ressortir une personnalité. Cette solution, en plus d’être économique, est une agréable manière de travailler sa créativité. Le tout est de disposer de quelques outils basiques. Ensuite, il faudra choisir le matériau que l’on souhaite travailler : le cuir pour un effet classique ou rock, le tissu pour des coloris divers et variés ou la corde plus quelques perles pour un rendu bohème. Les étapes à suivre correspondront à la matière choisie.

Bracelet de montre en cuir : classique, élégant, intemporel

Remplacer un bracelet de montre par du cuir lui confèrera une élégance classique indémodable. Pour ce, il faudra se munir d’une ceinture relativement fine (ou d’une chute de cuir), d’une règle, d’un cutter, d’une colle pour cuir, d’une pointe, de cure-dents, de fil de couture, et si possible, d’un serre-joint. La première étape est la découpe ; donc, sortir règle, cutter et garder le cadran à portée de main. Cette marche demandera une certaine minutie et de faire attention à des mesures auxquelles on ne pense pas forcément. Donc, avant de se servir de l’appareil tranchant, il faudra prendre en compte une base d’environ 13 cm. Une approximation qui peut toutefois évoluer. Afin d’être sûr de la bonne longueur, ne pas hésiter à l’essayer. A ces 13 cm devront s’ajouter, en guise de rabat, 1,5 cm d’un côté de 3cm de l’autre. Pour plus de raffinement dans le résultat final, le mieux est d’affiner les zones à rabattre. Avant de les coller, placer les cure-dents aux deux extrémités pour permettre l’insertion de pièces comme les barrettes servant à la fixation du bracelet au cadran. La colle mise et les rebords pliés, il sera question d’appuyer sur les côtés englués. Le recours à un serre-joint serait la meilleure option. Sinon, il est possible de les placer sous un objet volumineux et d’y exercer une pression. Il faudra ensuite insérer la boucle. Prévoir, pour cela, un trou pour l’ardillon ; rabattre le bord. Il s’agira alors de préparer des morceaux de cuir pour le ou les passants. Ces derniers seront reliés par couture de sorte à obtenir une sorte d’anneau. Pour finir, il faudra s’occuper des coutures le long du bracelet qui, en plus de donner une certaine allure, servira à renforcer les parties collées. Afin de faciliter l’exercice, on peut tracer, voire perforer les zones à coudre grâce à la pointe.

Bracelet en tissu : simple et personnalisable à souhait

Une technique assez simple et qui ne demande l’utilisation de presque aucun outil, est le bracelet de montre en tissu. La seule étape qui pourrait être délicate consiste à ôter l’ancien bracelet. Une fois fait, il suffira de choisir le tissu (uni ou à motif). Il faudra ensuite le passer autour de l’attache et de nouer le tout au poignet. Son plus gros avantage est la rapidité d’exécution et la possibilité de changer le bracelet au gré de ses envies.

Bracelet en corde : original et facile à accessoiriser

Sur le même principe que celui en tissu, le bracelet de montre en corde se base sur un système d’assemblage et de nœud. Là encore, les possibilités et les associations sont nombreuses. En plus, on pourra y ajouter, perles et breloques de toutes sortes. Ainsi, il sera plus facile de lui donner un effet tantôt bohème, tantôt sauvage ; mais toujours plein d’originalité.

Laisser un commentaire